×

Message

Le texte ci-dessous est une information pour aider à la résolution d'un problème avec le module BGMAX.
Pour ne plus l'afficher, dans la configuration du module, mettre le paramètre 'Débug' = Non
#OK# BGMAX - BgMax:
Same day 00:00 <= 21:12 <= 23:59
Context:com_content+menuid=0+view=article

Image (abs): /home/saintden/www/images/Vacances-862x450-1.jpg

----------------------------

head => <script type="text/javascript" src="http://saintdenisdecabanne.fr/modules/mod_bgmax/bgMax.min.js"></script><style type="text/css">body {background-color:#183F44 !important;}</style>

body => <script type="text/javascript">bgMax.init("http://saintdenisdecabanne.fr/images/Vacances-862x450-1.jpg", {reduce:0,position:"fixed",align:"left",vertAlign:"middle",fadeAfter:1000,fadeOptions:{duration:1000,frameRate:30}});</script>

Personnalités marquantes

Maurice de Gatellier (1861-1916)

 

Maurice de Gatellier ( " Monsieur Maurice ") était le fils de Léon de Gatellier et de Marie de Chènelette, et le frère de " Monsieur Charles " et de " Madame Esther ".


Sous-lieutenant, puis lieutenant, il dut quitter la vie militaire à la suite d’une mauvaise chute de cheval, et ne la reprit qu’en 1915.
Le 3 décembre 1916, en portant secours à des soldats pris sous les décombres, il fut atteint par un obus et décéda lors de son transport en ambulance jusqu’au poste de secours.
Il s’est peu intéressé à la politique, même s’il fut conseiller municipal de son village pendant quatre ans.
Par contre, il s’est occupé de la Presse, qui pour lui était un moyen d’éducation.
Il fonda son journal, L’Echo du Roannais et de la Vallée du Rhins, imprimé à Charlieu.
Généreux et dévoué, il était profondément croyant, affichant ses convictions et refusant la neutralité. Il fut le bienfaiteur des écoles privées, avec l’aide financière d’Etienne Gautier, et le fondateur du Cercle Catholique.
Il fut également à l’origine du syndicat agricole, ainsi que de la société de secours mutuel.
  

Joseph Desgoutte (1912-1985)

 

joseph desgoutte 1 webAutodidacte, il travaille successivement dans le tissage, puis dans la comptabilité(usines Boussand - Boussac - tissage à domicile - Modern Tube).
Il commence à écrire vers 1953.
A partir de 1963, il reçoit une trentaine de prix de poésie, dont le plus prestigieux est le prix Daniel Sivet de l’Académie Française, pour son recueil " Les souffles du soir " paru en 1966.
On lui doit également d’autres recueils poétiques, " Promenade en Côte Roannaise ", " Ferveurs et solitudes ", " Reminiscences " et un ouvrage historique sur la paroisse de St Denis de Cabanne, paru en 1980.
Acteur au Groupe Théâtral, musicien, peintre, bricoleur passionné d’électricité et de mécanique, collectionneur …
Président du Cercle catholique pendant de nombreuses années, il assume aussi des responsabilités au sein de la paroisse.
Il décède brutalement en 1985.
 
 poeme joseph desgoutte web
 

Albert Ginet

 

Né à St Denis en 1910, décédé à Paris en 1982, il fut un peintre et poète de grande valeur, appartenant à la " Société des Gens de lettres ".
  

Maurice Trouillet (1900-1971)

  

Né à Charlieu, c'est pourtant à St Denis, son pays d'adoption, que s'écoule sa vie professionnelle et artistique. "Plâtrier-peintre de profession; il était surtout artiste-peintre par passion. 

maurice trouillet autoportrait web

Il n'hésitait pas à dessiner sur les murs de ses clients, quand l'inspiration se faisait trop pressante. " (bulletin municipal 1997). "L'œuvre abondante et variée témoigne de l'éclectisme de notre prestigieux ami ; il ramenait de ses voyages des œuvres baignées d'une lumière différente de celle qui éclaire nos campagnes ou nos villes roannaises... Chaque voyage était pour le peintre une redécouverte de la lumière...Et ce qui était vrai pour le peintre, l'était aussi pour le musicien. Il fut, dans ce domaine, un chef d'orchestre apprécié. " (discours de Joseph Desgoutte pour les funérailles de son ami Maurice Trouillet).

 

gatellier sous la neige de maurice trouillet web

 

 Bernard Dessertine (1925-1988)

 

dessertine bernard 1986 web

Dans sa jeunesse, observant avec attention ses concitoyens, il en rend les traits dans ses caricatures et dans ses activités de comédien.
Dans sa période parisienne, il met son sens du dessin et de la création au service de la Haute Couture .Sous le pseudonyme de Nicolas Bazan, il réalise de nombreux tableaux mettant en scène, souvent, des personnages étranges ou exotiques.  
Il reste aussi connu, chez nous et bien au-delà, par ses faïences peintes, services de table complets, pots à pharmacie, assiettes ou objets décorés avec la plus grande minutie.C'est lui qui dessine le tympan de l'église de St Denis (dessin gravé dans la pierre par monsieur Cimenti).  
 
 
 dessertine-nicolas bazan2 webbernard dessertine nicolas bazan web

 

Albert Moncorger (1915-1993)

 

Tourneur sur bois.
Son travail remarquable : tables, lampes, rouet... lui a valu le titre envié de " meilleur ouvrier de France ".

  

Charles Mercier (1922-2004)

 

Licencié depuis 1932, plusieurs fois champion de France, il totalisa plus de 1000 victoires en boules lyonnaises. Il eut le souci de former les jeunes et de les aider sur la voie de la réussite. Il a reçu en 1994, la médaille " Jeunesse et Sports ". Décédé subitement début 2004. Membre actif de l'Amicale Laïque, il a fait beaucoup pour le rapprochement de celle-ci avec le Cercle Catholique.

  

Ouvrages sur St Denis :

 
" Il était une fois...Saint Denis de Cabanne " coécrit par Madeleine Zambelli et Michèle Falt
" Sources et documents pour l'histoire du Pays de Charlieu " d'Etienne Fournial.
" Fragments d'histoire concernant la Paroisse de St Denis de Cabanne " de Joseph Desgoutte.

 

Autres ouvrages, écrits par des Dionysiens :

 
" Le louis d'or du Maréchal " de Suzanne Joasson
" Le vieux parler de St Denis de Cabanne " de Simone Vurpas (et un groupe d'habitants du village)
" Dictionnaire du patois " de Joanny Déal, contes et chansons rassemblés par son petit-fils Paul Rivière
" Evasion " d'André Burthier, recueil de poèmes