×

Message

Le texte ci-dessous est une information pour aider à la résolution d'un problème avec le module BGMAX.
Pour ne plus l'afficher, dans la configuration du module, mettre le paramètre 'Débug' = Non
#OK# BGMAX - BgMax:
Same day 00:00 <= 21:18 <= 23:59
Context:com_content+menuid=0+view=article

Image (abs): /home/saintden/www/images/Vacances-862x450-1.jpg

----------------------------

head => <script type="text/javascript" src="http://saintdenisdecabanne.fr/modules/mod_bgmax/bgMax.min.js"></script><style type="text/css">body {background-color:#183F44 !important;}</style>

body => <script type="text/javascript">bgMax.init("http://saintdenisdecabanne.fr/images/Vacances-862x450-1.jpg", {reduce:0,position:"fixed",align:"left",vertAlign:"middle",fadeAfter:1000,fadeOptions:{duration:1000,frameRate:30}});</script>

Patrimoine naturel

images/courriersornir6.pdf 

Les bois

 

Ils étaient présents sur toutes les collines entourant St Denis, ils ont petit à petit été remplacés par des champs et des habitations.
Cependant certaines parcelles boisées sont encore exploitées , pour le bois de chauffage en particulier, et restent des lieux de promenade privilégiés.
La dénomination « quartier des Bois » atteste de cette présence forestière. D’autre part, une scierie, créée en 1896 par la famille Dessertine, et située sur la route de Mars, fut une exploitation florissante qui perdura jusqu’aux années 1980.
 

Le Sornin

 

Le Sornin prend sa source dans le Haut Beaujolais au Mont St Rigaud en plusieurs points : Sornin d’Aigueperse-St Bonnet, Sornin de St-Igny et Sornin des Propières.
Après 53 km, il se jette dans la Loire à Pouillly-sous-Charlieu. Le Sornin est alimenté par 6 affluents principaux : la Genette, le Mussy, le Botoret, les Equetteries, le Bézo et le Chandonnet.
 
St Denis de Cabanne est installé à la confluence entre le Sornin et le Botoret (quartier de la Fabrique), à l’aval du bassin versant .Puis le Sornin serpente tranquillement jusqu’au Pont de Gatellier en direction de Charlieu. Les Anciens empruntaient la passerelle qui servait de raccourci entre le bourg et le château, mais celle-ci a été détruite lors de la crue de 1983.
 
Le bassin versant du Sornin (ensemble du territoire drainé par le Sornin et ses affluents) s’étend sur 520 km².
Il comporte un linéaire de rivières principales de près de 250 km.
Il se situe à la jonction administrative de trois départements (Rhône, Saône-et-Loire, et Loire) et de deux régions (Bourgogne et Rhône-Alpes).
La vallée du Sornin est une région rurale faiblement urbanisée.
L’élevage du Charolais est l’activité agricole prépondérante.
De par sa localisation et son potentiel biologique, le Sornin est un élément majeur dans le plan de renaturation du bassin de la Loire.
Cette rivière est le dernier affluent du fleuve Loire avant le barrage de Villerest, elle est le site d’accueil pour la reproduction des poissons migrateurs (Lamproie marine).
 
L’effort constant pour le respect de l’environnement, émanant des collectivités locales, se heurte à des problèmes de gestion à l’échelle du bassin versant et ne suffit plus à enrayer les signes d’altération des cours d’eau.
C’est pourquoi, la mise en place d’un contrat de rivière s’est avérée nécessaire pour répondre aux enjeux à l’échelle du bassin versant et pour coordonner une politique dynamique de protection et de gestion du Sornin et de ses affluents. Un contrat de rivière a ainsi été signé en septembre 2008 : ce programme d’actions visant une gestion cohérente de l’ensemble des cours d’eau du bassin versant du Sornin est porté par un syndicat de rivière, SYMISOA (Syndicat mixte des rivières du Sornin et de ses affluents).


Bulletins d’information du contrat de rivière :