×

Message

Le texte ci-dessous est une information pour aider à la résolution d'un problème avec le module BGMAX.
Pour ne plus l'afficher, dans la configuration du module, mettre le paramètre 'Débug' = Non
#OK# BGMAX - BgMax:
Same day 00:00 <= 12:02 <= 23:59
Context:com_content+menuid=0+view=article

Image (abs): /home/saintden/www/images/fleurs-d-ete.jpg

----------------------------

head => <script type="text/javascript" src="http://saintdenisdecabanne.fr/modules/mod_bgmax/bgMax.min.js"></script><style type="text/css">body {background-color:#A1A199 !important;}</style>

body => <script type="text/javascript">bgMax.init("http://saintdenisdecabanne.fr/images/fleurs-d-ete.jpg", {reduce:0,position:"fixed",align:"left",vertAlign:"middle",fadeAfter:1000,fadeOptions:{duration:1000,frameRate:30}});</script>

Amicale des Sapeurs Pompiers




"Courage, Dévouement, Solidarité"

 

Héritière de « l’association autonome de Défense contre l’Incendie » créée en 1911 qui était à la fois Compagnie des Sapeurs Pompiers et Société de Secours Mutuel pour ses membres, cette alerte centenaire est résolument placée au côté du Centre de Secours dans un rôle social qui est sa raison d’être.

 

Depuis 1911, jusqu’aux alentours de 1999, les chefs de corps des sapeurs Pompiers en étaient les présidents. L’amicale finançait alors les achats liés au service du corps qui était communal.Avec la commune,principal contributeur,et à une part moindre le Conseil Général,elle participait aux achats des tenues,de matériels,voir de véhicules : le dodge en 1947,le VPI incendie en 1982,un véhicule léger de liaison en 1992.L’Amicale a financé tout le mobilier de la nouvelle caserne construite en 1998.La souscription publique,des dons et bien sûr la vente du traditionnel calendrier des Pompiers alimentaient la caisse.

 

Depuis la départementalisation en 2000, c’est le conseil Général qui finance, au travers du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours), tout le fonctionnement du service.L’amicale peut, depuis, revenir à son véritable rôle d’accompagnement social des Sapeurs Pompiers et de leurs familles.

C’est à cette date que les présidents ont été élus au sein du bureau, et ont cessé d’être systématiquement les chefs de corps.

 

fête des classes 2010Rôle social qui se traduit par les dons aux œuvres telles que l’ODP (œuvre des pupilles) des orphelins de Sapeurs Pompiers, le fond de solidarité départemental let le téléthon.L’Amicale règle les cotisations sociales de couverture de chaque membre à l’Union Départementale et à la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers.Elle finance aussi l’aide d’urgence à un membre en difficulté, l’arbre de Noël des enfants et des anciens, les activités sportives départementales…

En fin d’année ,se perpétue la tradition de Ste Barbe, où chacune et chacun, après une année souvent éprouvante de secours aux autres et de sauvegarde des biens d’autrui, se retrouvent pour une soirée conviviale et familiale bien méritée !

 

L’Amicale contribue aussi à améliorer le confort quotidien des Sapeurs Pompiers au sein de la vie de la caserne : achat de matériel informatique facilitant les formations théoriques, achat  et abonnements de 2 Centenaire amicale des sapeurs pompierstéléphones portables, création et entretien du parcours sportif, entretien du Dodge, achat de la peluche « pimpon »offerte aux enfants lors des interventions…

 

Le centième anniversaire a été fêté le 25 juin 2011, avec un hommage aux disparus (une stèle a été inaugurée en leur  mémoire) suivi par un après–midi de fête et clôturé par un grandiose feu d’artifice offert à la population.
Le bénéfice réalisé lors du Centenaire a permis de faire un don à l'Action Sociale et aux orphelins des Sapeurs Pompiers de la Loire. Il a également été utilisé pour améliorer le quotidien et le confort en caserne ainsi que la convivialité des actifs, des anciens et des familles par l'aménagement d'un "foyer-coin cuisine".



Un point marquant toutefois : l'équipage VSAV se souviendra longtemps de l'intervention pour laquelle il a été bipé le mardi 29 mai 2012 à 7h12. En effet, pour la première fois dans l'histoire du centre, un bébé a vu le jour dans l'ambulance de St Denis! Venant de Chauffailles, c'est sur la commune de Mars que la petite Mélinda a obligé ses parents a stopper leur voyage vers la maternité de Roanne, trop pressée de découvrir le monde!